Monkey 47

L’idée de créer un gin dans la pure tradition anglaise en plein cœur de la Forêt Noire naquit dans les années 50 de l’imagination excentrique d’un officier britannique expatrié, Montgomery Collins. Il baptisa sa création « Max the Monkey », du nom du petit singe qu’il avait adopté alors qu’il participait à la reconstruction du zoo de Berlin quelques années plus tôt. Le gin de Collins ne vit pas le jour, mais l’ébauche de sa recette ainsi qu’une étiquette dessinée à la main furent retrouvées plusieurs décennies plus tard par un entrepreneur local, Alexander Stein.

Fasciné par l’héritage spirituel de Collins, il s’allia à Christoph Keller, distillateur émérite et fin connaisseur de la riche botanique de la Forêt Noire pour faire revivre la recette originelle, d’une formidable complexité. Ils lancèrent leur « Schwarzwald Dry Gin » sous le nom de Monkey 47, en hommage à la mascotte de Montgomery Collins et aux 47 plantes aromatiques qui le composent. En quelques années, Monkey 47 est devenu incontournable, aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs gins du monde.

Afficher en Grille Liste

1 article

par page
Par ordre décroissant
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Nos emballages peuvent faire l'objet d'une consigne de tri. Pour en savoir plus www.consignesdetri.fr